Un week-end à Marrakech

Un week-end à Marrakech

Parmi les destinations à moins de trois heures de Paris, pourquoi ne pas se laisser tenter par Marrakech ? Fêtant tout juste ses trente ans au classement mondial du patrimoine de l’Unesco, la capitale marocaine saura se prêter, grâce à ses multiples atouts, à des séjours divers. C’est ainsi qu’en amoureux, en famille, ou entre amis que l’on peut apprécier le temps d’un week-end tout un kaléidoscope de couleurs, de senteurs et de saveurs.

Visiter la Médina

Visiter la Médina

Au centre de celle-ci, la Medersa ben Youssef, ancienne école coranique du XVIème siècle de style arabo-andalou, offre aux regards une salle de prière délimitée de piliers de marbre et ornée de mirhab, ciselures de plâtre ornementales.

Un bassin rectangulaire en position centrale rafraîchira cette agréable visite. Juste à côté le Musée de Marrakech, palais mauresque de la fin du XIXème siècle, propose de nombreuses expositions d’art contemporain ainsi qu’une riche présentation du patrimoine culturel marocain s’appuyant sur force monnaies islamiques, poteries, bijoux, armes et costumes. On pourra utilement compléter cette visite par celle de la Maison de la Photographie qui se donne pour objectif de montrer la diversité du pays depuis 1879 jusqu’aux années 60.

A ne pas manquer également, le palais de la Bahia avec ses 150 salles en marbre, ses moucharabiehs, ses mosaïques appelées « zellige » : doté de nombreux patios et de jardins rafraîchissants, il constituera une agréable pause dans ce parcours.

En complément de cette suggestion, la nécropole royale des tombeaux saadiens et le musée des arts marocains Dar si said, consacré à l’artisanat du bois, peuvent enrichir encore cette présentation de la Médina. Une flânerie dans le jardin Majorelle s’impose enfin, entre ses bassins de nénuphars et de lotus, son parc botanique mêlant orient et impressionnisme sur fond de « bleu majorelle ».

Déambuler dans les souks

Reliant le centre de la médina au nord de la place Jemaa el-Fna, les 18 souks sont un régal des yeux et des papilles. Citons pour l’exemple le souk Attarine des épiciers, Rabia pour ses tapis, Smata pour les babouches, Les Tamis si l’on désire se procurer un lustre ou Zrabia si le souhait concerne un article de maroquinerie. Ce sera alors l’occasion de s’essayer au jeu de la négociation des prix pour découvrir un Maroc chaleureux et populaire.

Manger un morceau sur la place Jemaa el-Fna

De la fin de l’après midi jusqu’à l’aube, cette place grouille de monde et de spectacles en tous genres : montreurs d’animaux, charmeurs de serpents, cracheurs de feu pourront être admirés depuis l’un des bancs des nombreuses gargotes de l’endroit.

Pour un encas sucré ou salé, elles régaleront tous les appétits jusqu’au bout de la nuit avec leurs innombrables keftas, grillades de poissons et tajines arrosées de thé à la menthe avant de laisse place (s’il en reste…) à de sirupeuses pâtisseries.

Dormir dans un ryad

ryad

Pour clore son séjour en ayant l’impression d’être dans la peau d’un(e) prince(sse) des Mille et une nuits, rien de tel que de passer la nuitée dans un Ryad. Organisées autour d’un patio intérieur souvent pourvu d’un bassin et de végétation luxuriante, les chambres modernes offrent tout le confort nécessaire à la vie moderne sans briser la féérie des soieries et des bois sculptés.