Les choses à faire et à voir en Crète

Les choses à faire et à voir en Crète

Véritable berceau de la civilisation minoenne, la Crète permet de mélanger volet historique et farniente lors de vacances ensoleillées. Tour d’horizon des immanquables à voir et visiter sur la cinquième plus grande île de la mer Méditerranée.

Les palais minoens

Trois grands palais crétois témoignent de l’ère minoenne. Occupé dès le IVe millénaire, Cnossos reste le palais le plus connu et son imposant site archéologique en fait un impondérable. L’ex-ensemble palatial de 1300 pièces, détruit au XVe siècle, revit aux époques Grecque et Romaine. Le palais d’aujourd’hui est le fruit du travail d’Arthur Evans (début XXe) aux restaurations quelquefois contestées. A la différence du palais dePhaistos, resté identique à sa redécouverte par des archéologues italiens en 1900. Les vestiges cet ample palais se scinde en deux parties.
Moins connu et imposant, le palais de Mallia vaut le coup d’œil. On apprécie ses proportions harmonieuses, le naturel de son plan et sa kyrielle de détails originaux. Difficile de tous les citer mais le site archéologique deLato, à proximité de Kritsa, présente lui aussi de beaux vestiges de temple, d’agora, de sanctuaire et de citernes.

visiter crete

Des plages de rêve

Dans le Sud-Ouest, la plage d’Elafonisi est certes devenue extrêmement courue. Mais comment ne pas s’étonner d’y voir affluer maints touristes. L’impression d’avoir trouvé un lagon des mers du Sud digne d’une carte postale restera longtemps dans votre mémoire. Ce lagon paradisiaque est desservi en bus ou en bateau.
Le sud-est crétois n’a rien de spectaculaire, mais cela évite de croiser une horde de touristes. De belles plages tranquilles adossés à de minuscules villages permettent de trouver de la quiétude vers Ierapetra. Coup de cœur pour Mirtos, bourgade fleurie en bord de mer où le temps s’est arrêté. A l’extrémité nord est, Vaï offre la plus immense palmeraie naturelle d’Europe… et une plage de sable magnifique.

crete grece

Rethymnon : un port vénitien

Construit à proximité d’une imposante plage de sable et autour du massif château de Fortezza, Rethymnon est un passage obligé. Les amoureux comme les familles apprécieront cette ville au passé historique, notamment la partie ancienne. Des églises byzantines et vénitiennes pleines de cachet côtoient des manoirs, mais aussi des minarets entre deux passages voûtés au coin d’une fontaine turque. Bref, se perdre dans ces ruelles où se nichent des maisons anciennes, c’est l’assurance de photographier de lourdes (et splendides) portes en bois sculptées.

Éoliennes et aquariums

Pour vivre un sentiment de liberté, allez observer les éoliennes sur le plateau de Lassithi. En sus d’une vue bluffante, vous passerez un col fortement venteux pour vous y rendre. Entre Ano Kéra et Pinakiano, plus de vingt de moulins authentiques sont encore présents sur la crête du massif et de chaque côté du passage du col.
Fans de poissons ? Passage obligé à 15 km de Heraklion, à Cretaquarium et Thalassocosmos. Outre être un centre pour la recherche marine, ces deux aquariums géants regorgent d’invertébrés, allant de l’hippocampe aux requins.

Rouler à travers les montagnes

Si chaque île est singulière, la Crète ressemble à la Corse pour son aspect montagneux. Quel bonheur de rouler au pas dans les terres avec, en points de mire, l’un des trois massifs qui surplombent l’île. Les férus de trekking seront aux anges à l’Ouest, dans les Lefká Óri (2453 m) et ses célèbres montagnes blanches. Deux routes au choix pour s’y rendre : celle d’Omalós à l’ouest qui mène à l’entrée des gorges de Samaria – « tout simplement » les plus profondes d’Europe – et la route de Chóra Sfakíon à l’est. Les malades en voiture sont prévenus : vous arpenterez de larges lacets depuis la plage jusqu’au pittoresque village d’Anapoli. Puisant sa force dans moult sites naturels hallucinants, cette chaîne montagneuse de Crète occidentale est restée préservée, au point d’asseoir un écosystème unique au monde. A voir aussi, les massifs des monts Psiloritis et Dikti (à l’est), sans oublier le point culminant qu’est le mont Ida (2 456 m) au centre de l’île.

Le long des routes, vous croiserez également des églises byzantines intéressantes. Entre deux bains de mer et la découverte d’un pan d’histoire, la Crète n’a pas fini de vous surprendre.