Un week-end à Nîmes

Un week-end à Nîmes

Idéalement située entre Provence, Languedoc et Cévennes, Nîmes ne retient que trop peu l’attention des touristes de passage en direction des villes côtières du sud. Pourtant, la ville et sa région disposent de véritables atouts : Une Histoire et un patrimoine des plus riches, des paysages et une nature magnifiques ainsi qu’un terroir de qualité. Pour faciliter votre séjour et susciter votre intérêt, nous vous avons sélectionné quelques-un des inmanquables de Nîmes.

L’Histoire de Nîmes

Il faut nécessairement s’attarder sur l’Histoire de la ville de Nîmes pour en saisir tout son intérêt. Nîmes a été fondée au VIème siècle avant JC par une tribu celte, les « Volques », attirés par l’abondance de sa source. Ils s’y établissent et bâtissent des monuments tels que la Tour Magne, toujours debout à l’heure actuelle. Au 2ème siècle avant JC, les volques se plient devant la puissance de l’empire romain qui fait de la ville un modèle de cité romaine en Gaulle.

La cité prospère et s’agrandit, notamment grâce à sa situation sur la via domitia entre Rome et l’Espagne. Par la suite, au Vème siècle, les Wisigoths envahissent la ville et mettent fin à sa prospérité. Il faudra attendre l’an mil pour que reprenne le commerce autour du vin, de l’olive et de la laine de mouton.

Au XVème, les protestants alors écartés de la vie publique se tournent vers le commerce. Ils participent activement à l’essor des exportations de la ville et donc à son développement économique. Mais la concurrence du textile avec Lyon devient trop importante et la ville se tourne alors à nouveau vers le commerce du vin grâce à la construction du canal du midi.

La ville garde aujourd’hui cette identité qui fait toute la richesse de son terroir !

Que voir – Que faire à Nîmes

La ville garde de nombreuses traces de son passé et des époques qu’elle a connue et sa situation au carrefour de la Provence, du Languedoc et des Cévennes lui confère une beauté et une importance singulière.

Visite du Nîmes Gallo-Romain

Celle qui était surnommée la « Rome en Gaulle » a conservé de superbes monuments de l’époque romaine.
Les célèbres arènes de Nîmes constituent l’un des héritages patrimonial les importants dont dispose la ville. D’une capacité de 25 000 places, les arènes ont été construites à la fin du Ier siècle et accueillent aujourd’hui encore les plus grands artistes et les plus grands noms de la scène musicale actuelle.

L’autre incontournable la la ville romaine est sans nulle doute la maison carrée. Ce temple construit au Vème siècle en l’honneur de Caius et Lucius César est le temple romain le mieux conservé du monde !

La Tour Magne est également à voir. Celle qui est l’une des plus anciennes ruines de la ville constitue un morceau de l’enceinte romaine de la ville. Elle surplombe les jardins de la Fontaine sur le mont cavalier.

Toujours dans la ville, le castellum divisorium est d’un conservation exceptionnelle et témoigne de l’ingéniosité des romains. Ce cercle de 5 mètres de diamètre servait alors à répartir le distribution de l’eau en provenance d’Uzès et qui passait notamment par le célèbre pont du Gard (voir autour de Nîmes).

temple grec nime

Au gré des places de la ville

Nîmes ne fait pas que se reposer sur ses lauriers et a continué son aménagement urbain. Elle offre aujourd’hui de nombreuses places, squares, esplanades et jardins qui rivalisent de beauté.
La place aux Herbes est l’une d’entre elles. On y contemple la cathédrale et les maisons anciennes aux fenêtres à meneaux et l’on s’imprègne de l’ambiance des marchés et des fêtes qui s’y sont tenues depuis des siècles, tranquillement installé à la terrasse d’un café.

On vous laisse également prendre le temps de découvrir la place du marché, le square de la couronne, l’esplanade et la fontaine Pradier, la place du chapitre ou encore les célèbres jardins de la fontaine.

Goûter à la gastronomie nîmoise

Comme évoqué plus haut dans cet article, Nîmes dispose d’un terroir exceptionnel, héritage de son passé commerçant et de la richesse de ses terres. Ainsi, les huiles d’olives et ses produits dérivés tels que la délicieuse tapenade ou la succulente anchoïade viennent apporter la touche gourmande à l’apéritif. Moins connue ailleurs mais localement très appréciée , la fameuse brandade de Nîmes à la morue déssalée et montée à l’huile d’olive et au lait fait le bonheur de toutes les papilles.

Autre plat convival servis lors des fêtes et des dimanches, la gardiane de taureau (marinade de taureau au vin rouge et aux costières de Nîmes). En parlant de vin, n’oubliez donc pas de goûter aux costières de Nîmes AOC ou encore aux côtes du Rhône gardoises AOC. Pour les plus sages, sachez que l’eau de Perrier a sa source toute proche !

Autour de Nîmes

Si la ville est très agréable à voir, les alentours de Nîmes regorgent également de choses à voir !

On ne pouvait bien évidement pas refermer cette page nîmoise sans parler de son célébrissime Pont du Gard ! Situé à mi-chemin entre Uzès et Nîmes et construit au Ier siècle par les romains pour acheminer l’eau, c’est aujourd’hui le plus haut pont-acqueduc connu du monde romain (48 mètres de haut).

A pieds ou à vélo, ne manquez pas de goûter à la lenteur du canal du midi pour prendre le temps de vivre au fil de l’eau. Une vraie pause détente dans un cadre idyllique !

Le Clos Gaillard vous offre trois itinéraires à travers la garrigue nîmoise pour vous perdre au milieu d’un faune et d’une flore d’exception.

A voir également autour de Nîmes : L’Arboretum de Vacquerolles, Le Bois des Espeisses et Le Domaine d’Escattes.