Visiter Berlin et découvrir son histoire

Visiter Berlin et découvrir son histoire

Quels sont les différents monuments à visiter à Berlin pour remonter le fil de l’histoire de la ville ? Quelques suggestions pour un séjour réussi, à la découverte des sites incontournables de la capitale allemande.

Le quartier de Nikolaiviertel

Ce quartier central du vieux Berlin est aussi le plus ancien de la ville. Noyau autour duquel se sont regroupés, entre le XIIe et le XXe siècle, différentes communes jusqu’à former l’actuelle agglomération, on y trouve de charmantes ruelles médiévales peuplées de restaurants et de bars. Son principal édifice, l’église Saint-Nicolas, qui remonte à 1230 mais fut reconstruite à la suite des bombardements de 1945, héberge désormais une exposition permanente sur l’histoire de Berlin, illustrée par différents objets récupérés dans les ruines d’après-guerre.

Le Château de Charlottenbourg

C’est en 1695, sous le règne du roi Frédéric Ier de Prusse, que sont posées les premières pierres du château de Charlottenbourg. Construit en vue de devenir la résidence d’été de la reine de Prusse Sophie Charlotte, il deviendra, par la suite, la résidence ordinaire du prince électeur Jean Cicéron, ainsi que le lieu de naissance de Frédéric Le Grand en 1712. De son cabinet de porcelaine à sa chambre d’ambre, ainsi nommée en raison de ses parois revêtues d’ambre, en passant par son belvédère et ses jardins à l’anglaise, le Schloss Charlottenburg compte actuellement parmi les monuments non seulement les plus anciens, mais aussi les plus symboliques de Berlin.

château charlottenburg

Le château de charlottenburg

L’Île aux Musées

C’est également à un roi, Frédéric-Guillaume III, que l’on doit la construction, au début du XIXe siècle, de l’île aux Musées, sur la rivière Spree. Parmi les sept musées qui s’y regroupent, l’art est particulièrement bien représenté avec la Galerie Nationale, le Neues Museum, musée national exposant notamment une importante collection de statues égyptiennes et l’Altes Museum, où sont regroupées les collections d’art de la famille royale de Prusse. Les amateurs d’histoire trouveront leur bonheur au musée archéologique de Pergame, mais pourront également profiter de leur séjour sur l’îlot pour visiter le Berliner Dom, c’est-à-dire la cathédrale luthérienne de Berlin, où se trouvent les tombeaux des principaux représentants de la dynastie royale des Hohenzollern.

Berliner Dom

Le Berliner Dom

Autres musées et mémoriaux

Mais, pour en savoir plus sur l’histoire de l’Allemagne et de Berlin, il est impératif de se rendre au Zeughaus, un ancien arsenal d’armes construit en 1706, qui abrite désormais le Deutsches Historisches Museum, face au palais du Konpritz. Expositions permanentes et temporaires et bornes multimédias y illustrent, sur deux étages, les événements majeurs ayant marqué l’histoire allemande des origines jusqu’à nos jours. Le Musée Juif de Berlin, dans le quartier de Kreuzberg, présente, lui, l’histoire du peuple juif en Allemagne sur plus de 2000 ans, à travers, entre autres, l’exposition de lettres, d’objets du quotidien et de photos. Sa visite est indissociable de celle du Wannsee, le mémorial de l’Holocauste qui concerne, plus spécifiquement, la décennie comprise entre 1935 et 1945.

Le mur de Berlin et autres témoignages de l’époque

Erigé d’est en ouest lors de la division de la ville entre les quatre vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale, le mur de Berlin, resté debout pendant plus de quatre décennies, est une pièce essentielle de son histoire. Un pan entier de mur, d’une longueur totale d’1,3 kilomètres, recouvert de peintures, constitue actuellement la plus grande galerie d’art en plein air à échelle mondiale. Symbole de la division de la ville et marquant les frontières entre RDA et RFA, le checkpoint Charlie est désormais associé à un musée qui retrace toutes les tentatives d’évasion les plus célèbres d’Est en Ouest. Ouvert en 2006, le DDR Museum, non loin de l’Alexanderplatz, donne, lui, un excellent aperçu du quotidien de « Berlin Est », à travers l’exposition, entre autre, du buste de Lénine et des uniformes des jeunesses socialistes

Fernsehturm Alexanderplatz

La Fernsehturm depuis Alexanderplatz

Les édifices religieux

Ouverte aussi bien au catholicisme qu’au protestantisme au cours de son histoire, la ville de Berlin abrite des édifices qui sont autant de témoignages non seulement de la vie religieuse au fil des siècles, mais aussi des prouesses architecturales les plus remarquables, influencées par des styles en provenance de toute l’Europe. Entre autres, la cathédrale catholique Sainte Edwige, construite sur les directives de Frédéric le Grand et qui abrite désormais l’évêché de Berlin, s’inspire du Panthéon romain, tandis que l’église Friedrichswerder a été édifiée, au XIXe siècle, sur le modèle anglais et l’Eglise Française, comme son nom l’indique, sur le modèle français. L’église Sainte Sophie, de style baroque, a pour caractéristique principale d’être l’unique édifice religieux à avoir échappé aux bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.