Les plus belles plages de Grèce

Les plus belles plages de Grèce

Destination privilégiée des touristes en quête de soleil et d’eaux turquoises, la Grèce renferme certaines des plus belles plages du monde. En plus d’un riche patrimoine culturel et architectural, on pense notamment aux fameuses maisons bleues et blanches surplombant les lagons et la mer Égée, la variété de ses plages a de quoi laisser pantois. Sable fin, lagons et criques aux couleurs intenses, vue pittoresque s’ouvrant sur un village de pêcheurs ou des montagnes abruptes… Avec pas moins de 9800 îles et îlots, il n’est pas aisé de choisir où passer ses prochaines vacances. Partons donc ensemble à la découverte des plus belles plages grecques, entre falaises abruptes et bancs de sable fin.

La plage Navagio

Navagio

Navagio, photo : Kostas Styliadis

Dans un cadre exceptionnel, cette plage, accessible uniquement par bateau, est unique en son genre (c’est aussi l’une des plus connues). Située non loin du village d’Anafonitria, sur l’île de Zakynthos, elle a été le témoin de l’échouement du Panagiotis, un bateau de contrebandiers. Aujourd’hui, son épave fait partie intégrante du paysage, plongeant la baie encerclée par les rochers dans une atmosphère mystérieuse.

La plage de Nea Kameni

Nea Kameni

Nea Kameni, photo : flickr Natalia Romay

L’île de Santorin, d’origine volcanique, offre un spectacle hors du commun au baigneur téméraire. Si la perspective d’une baignade dans le cratère d’un volcan éteint vous enchante, rendez-vous à la plage volcanique de Nea Kameni. Étant donné que des sources d’eau chaude sous-marines se trouvent en dessous, c’est une activité à privilégier lors des baisses de température.

La plage de Perissa

Aussi située sur l’île de Santorin, cette plage est célèbre en raison de la rare couleur du sable, qui est noir. Bien entretenue et aménagée, c’est l’endroit idéal où se détendre, allongé sur un transat en sirotant un cocktail et jouir de la vue sur la montagne Mesa Vouno. A privilégier l’après-midi, après une balade à Thira et pour profiter du coucher de soleil.

La plage Mpalos

Aucun autre mot ne pourrait décrire cette plage de la pointe Nord-Ouest de la Crète, si ce n’est « paradisiaque ». Une immense baie aux eaux limpides et peu profondes, une nature encore sauvage, dénuée de toute trace de civilisation moderne, une plage de sable blanc chauffée par le soleil grec… Bien qu’elle soit difficile d’accès, la plage Mpalos vaut largement le détour.

La baie de Saint-Paul

Saint-Paul, sur l’île de Rhodes, ne se limite pas à son château et ses ruines helléniques. Ce village médiéval aux allures pittoresques renferme un port naturel qui n’est pas sans rappeler les piscines naturelles aux eaux turquoises. C’est aussi l’occasion de visiter la curieuse acropole de Lindos, non loin de là.

La plage Porto Katsiki

Porto Katsiki

Porto Katsiki, photo : Claudia Schulte

L’île Leucade est réputée pour ses magnifiques paysages préservés, ses vieux villages accrochés aux montagnes et ses falaises de craie blanche. D’ailleurs, l’une des plus belles plages de l’île se trouve au pied de l’une d’elles, se déversant dans la mer bleue turquoise. Les amateurs de vins pourront également goûter au Santa Mavra, une boisson locale.

La plage d’Elafonissi

Un décor sauvage et idyllique où le turquoise intense de l’eau vient côtoyer le rose clair du sable, c’est ça, Elafonissi, la presqu’île crétoise. Il n’y a qu’un seul moyen d’y accéder : traverser le lagon à pied, de préférence en marée basse, même si le niveau dépasse rarement un mètre de profondeur… Il n’y aurait aucun préjudice qualifier cette plage de joyau de la Crète.

Image de présentation : Elafonissi (flickr Davide Cantoni)