Les sports extrêmes au Mexique

Les sports extrêmes au Mexique

Qui n’a jamais rêvé d’allier vacances et pratiques sportives extrêmes ? Les sports extrêmes se pratiquent toujours dans des lieux naturelles époustouflants, un dépaysement en soi donc, mais d’autant plus à des milliers de kilomètres de sa terre natale.

Le Mexique fait partie de ces pays aux décors grandioses, qui permettent aux amateurs de sensations fortes de pratiquer leur sport extrême préféré.

Amateurs de canyoning, préparez-vous à en prendre plein les yeux

Le canyoning se pratique dans les rivières calmes et étroites comme dans les rapides, au sein de canyons profondément creusés. Ce sport extrême mêle alpinisme, nage et marche entre les falaises. Et la nature mexicaine a ce qu’il se fait de mieux en la matière.

On citera les plus importantes, celle de la région des Barrancas del Cobre. L’état de Chihuahua est cependant le lieu ultime pour la pratique de ce sport. Les canyons y sont non seulement multiples :

  • Chínipas,
  • Oteros,
  • Candameña,
  • Río Mayo,
  • Huápoca,
  • Septentrión

… mais aussi tous plus vertigineux les uns que les autres. En effet, la profondeur minimale est de 1500 mètres. Les plus profonds sont estimés à près de 1900 mètres. Pour privilégier un décor aquatique de qualité, on conseillera Los Matacanes.

Ses cascades d’eau turquoise, ses piscines naturelles et ses tunnels creusés sous la terre composent des lieux surréalistes. Il existe bien d’autres canyons encore, qui ont rendu célèbres certains coins du pays. On pense à Santiago, connu pour son canyon El Chipitín ou encore la Cima de Las Cotorras au Chiapas.

Le parapente également à l’honneur

Le Mexique est un pays au relief marqué, on l’aura compris. Cette caractéristique offre également la possibilité de s’adonner à des sports aériens. Les multiples collines disséminées dans tout le pays permettent en effet de pratiquer le parapente.

A Jalisco, les collines de Chapala et Jocotepec servent de point de départ pour le lancement des parapentistes. A Tequila, les sportifs ont l’occasion de monter à près de 3000 mètres d’altitude, sauter du volcan et par là même, profiter d’un panorama incroyable sur la célèbre ville ou sur les gorges du Río Grande de Santiago.

Chaque état est propice au parapente : celui de Morelos permet d’apprécier le lac de Tequesquitengo ou la ville historique de Cuautla, l’état de Baja California Norte varie les décors, puisqu’on y surplombe les plages et les précipices de Rosarito et l’état du Mexique, avec ses cascades et ses sites naturels (notamment à Valle de Bravo) vaut également le détour vu des airs.