Faire la route des vins à Bordeaux

Faire la route des vins à Bordeaux

Par sa proximité à l’océan Atlantique, Bordeaux bénéficie d’un climat tempéré et d’un hiver court, facteurs essentiels aux 120 000 hectares de viticulture.

Outre son patrimoine, la Perle d’Aquitaine regorge de plus de 800 châteaux viticoles, dont les prestigieux Saint Emilion, Yquem et le Haut Brion. Chaque année, de nombreux touristes s’engagent sur la célèbre Route des Vins de Bordeaux et s’initient à l’oeunotourisme… Tour d’horizon.

Les itinéraires du vin à Bordeaux

La Route des Vins se divise en plusieurs itinéraires à parcourir : par exemple, la route des Châteaux, qui part du nord de la ville et se termine à la Pointe de Grave, regroupe une profusion de châteaux producteurs de grands crus.

La route du Patrimoine, quant à elle, est composée de villages classés et de la fameuse cité médiévale du Saint Emilion.

D’autres routes restent encore à parcourir : la route des Graves, qui se trouve aux portes de la forêt landaise, propose une belle déclinaison de vins rouge, blancs secs et liquoreux, sur fond de terroirs variés.

La route des Bastides, quant à elle, offre le mélange d’authentiques églises, bastides et abbayes bénédictines à la fraîcheur des jeunes vins à déguster. Enfin, la route des Côteaux propose des vins ronds et fruités, produits à l’ombre des clochers romans…

Quelques conseils

La Route des Vins semble attrayante, mais il est tout de même nécessaire de préciser qu’elle se fait difficilement en un seul jour. Il convient alors de préparer à l’avance le parcours à suivre.

Les Maisons des Vins accueillent les oenotouristes et les renseignent sur les producteurs viticoles : une liste d’appellations des vignobles, ainsi que leurs coordonnées, a été établie.

La Route complète se fait en une semaine, environ. Concernant le transport, il convient mieux d’opter pour la location d’un véhicule. Il existe également un petit train touristique, qui sillonne ces itinéraires.

D’autre part, il faut veiller aux châteaux et à leurs périodes d’ouverture : certains n’ouvrent pas leurs portes le week-end, car ce sont d’abord des exploitations agricoles avant d’être des lieux touristiques.

Il y a également certains mois durant lesquels il vaut mieux éviter les visites : en Août, les châteaux sont fermés, ainsi qu’en Septembre, car c’est la période des vendanges. Enfin, il se peut que des châteaux demandent au préalable un rendez-vous avec les visiteurs, si ceux-ci souhaitent une dégustation. Attention, toutefois, certaines dégustations sont payantes.

Durant la visite, trois lieux incontournables restent à visiter : Pauillac, Saint Emilion et Sauternes…